Alternatives

Pour désenclaver la Presqu’Ile, ne vaudrait-il pas mieux construire une passerelle, qui servirait à la fois aux vélos, aux piétons et aux bus, et qui serait franchissable à n’importe quelle heure du jour et de la nuit ?
Le projet de Métrocâble est clairement hors de prix, en comparaison avec le nombre de personnes auxquelles il bénéficiera. A titre indicatif, une passerelle entre Fontaine et la Presqu’Ile a un coût estimé entre 4 et 8 millions d’euros. Le réaménagement de la passerelle de la voie ferrée entre la Presqu’Ile et Saint-Martin-le-Vinoux afin qu’elle soit praticable pour les vélos est estimé, pour sa part, à 1 million d’euros[1]Délibération du Conseil métropolitain, « Espace public, voirie, infrastructures cyclables et mobilités douces », 2 juillet 2021, disponible sur : … Continue reading

La prolongation des lignes existantes pourrait également constituer une première réponse aux endroits où les besoins existent aujourd’hui :    
– le tram A jusqu’aux Engenières à Sassenage pour désengorger la rue de Romans   
– les passerelles Fontaine – Presqu’Ile et Saint-Martin-le-Vinoux – Presqu’Ile    
– la ligne 22 qui s’arrête à la Presqu’Ile pourrait être prolongée jusqu’à Fontaine et Sassenage   
– le C6 jusqu’à Saint-Martin-le-Vinoux.

Références

Références
1 Délibération du Conseil métropolitain, « Espace public, voirie, infrastructures cyclables et mobilités douces », 2 juillet 2021, disponible sur : https://archives.grenoblealpesmetropole.fr/ark:/42068/868536.868629/dao/0/layout:table/idsearch:RECH_acc0f5cc59a04db88cd540e00b99a26b#id:1830553741?gallery=true&brightness=100.00&contrast=100.00&center=620.000,-877.000&zoom=5&rotation=0.000